Peter, the Lions, eRno, Paul, Isamar, et Marcel.

Il ne manquerait plus que ça, qu'on oublie Marcel.
Je reprends.
Il ne manquerait plus que ça, qu'on t'oublie, Marcel.
On dissone à tout va sans toi depuis... ben là, presque neuf mois.
Le temps d'une gestation, chez nous.
D'ailleurs, depuis, deux bourgeons dans les parages : Sam et Nils.
Deux d'un coup, bing.
Les jumeaux de la Reine-Mère et de la Maison des Records (où deux et deux font six, pour la petite histoire).
Nés le 18 avril.
C'est drôle, sauf que ça ne fera sans doute pas rire tout le monde (l'humour est une chose si délicate et labile, une orchidée sauvage) : tu pourrais très bien être le père.
Ah. Le calcul est clair.
C'est tout à fait probable.
Après, non ; mais pendant, oui.
J'étais sûre que ça te dériderait.

On t'a entendu rugir avec les Lions, samedi.
Dans ta barbe.
Marcello.
Bientôt l'été.
Un autre Été.
Peut-être.

Isamar - 09/05/12

Informations supplémentaires